Accueil > Programmes > Europe > Historique de notre programme > 2006 - 2008 Réalisation de la série radiophonique "Si c’est là, c’est (...)

2006 - 2008 Réalisation de la série radiophonique "Si c’est là, c’est ici"

2006 - 2008 : Réalisation de la série radiophonique "Si c’est là, c’est ici"

Dialogue avec les diasporas et les autres citoyens au sein de l’espace public radiophonique belge.

Poursuivant son effort de préservation de la mémoire des crimes internationaux et de dialogue, RCN J&D a engagé en 2006 un travail de collecte de témoignages de personnes qui ont vécu des crimes de génocide, de guerre ou crimes contre l’humanité.

En effet, la planète est traversée de crises proches ou lointaines, collectives ou individuelles, étrangères ou familières. La manière dont les médias les relayent entraînent des solidarités ou des empathies individuelles mais génèrent également des réactions de replis : la résignation, le refoulement ou encore, l’illusion. Ces crises impensables ne peuvent être « saisies » par un simple exposé des faits. Tout ce qui est dit, n’est pas toujours « assimilable ». Le média doit ici, plus que jamais, exercer sa fonction « médiatrice ».

Mais comment ? Grâce au temps. Le temps de l’échange, le temps de la rencontre, le temps d’écouter l’autre, de le comprendre. Prendre le temps de rencontrer une personne remarquable mais « peu remarquée », qui a inventé un mode d’être face à ces crises : ce dont on parle ce n’est plus un million de morts mais un million de visages, un million d’histoires, un million de vies, un million « de vous et de moi ».

La série radiophonique rassemble les paroles citoyennes de 11 personnes du Rwanda, du Burundi, de la RDC, de la Bosnie et du Cambodge. Chaque émission est construite sur la rencontre d’une personne : une personne qui a subi une violence judiciaire ou politique, qui s’est construite comme sujet à travers son histoire, dont la trajectoire est extraordinaire, comme une quête de soi, un voyage citoyen.

Le concept de l’émission repose sur la transformation du récit individuel du personnage en histoire collective, qui se concrétise dans la dernière émission qui en mêlant les onze voix fait émerger une histoire collective.

Par cette série, RCN Justice & Démocratie propose de raconter l’Histoire autrement, de montrer comment les histoires dans l’Histoire nous (re-)connectent à nous-mêmes, à nos crises et à celles du monde et aussi d’accompagner l’auditeur souhaitant se positionner comme citoyen agissant.

Pour une présentation des 11 portraits choisis et une écoute d’extraits de notre série radiophonique, veuillez cliquer ici.