Accueil > Programmes > Europe > Historique de notre programme > 2017 - 2021 : "Contribution à la construction d’une citoyenneté critique et à (...)

2017 - 2021 : "Contribution à la construction d’une citoyenneté critique et à l’Etat de Droit par la Transmission de la Mémoire et l’Education à la citoyenneté mondiale et solidaire"

Projet 2017 - 2021 : "Contribution à la construction d’une citoyenneté critique et à l’Etat de Droit par la Transmission de la Mémoire et l’Education à la citoyenneté mondiale et solidaire"

Le projet « Contribution à la construction d’une citoyenneté critique et à l’Etat de Droit par la Transmission de la Mémoire et l’Education à la citoyenneté mondiale et solidaire » s’étend sur cinq ans. Financé par la Direction Générale pour le Développement du Ministère des Affaires Etrangères du Royaume de Belgique (DGD), il s’inscrit dans la continuité des actions d’éducation mémorielle et de prévention des conflits mises en œuvre par RCN J&D.

Le projet 2017-2021 a pour objectif d’échanger et d’ouvrir la réflexion sur la thématique et les enjeux de la transmission de la mémoire des crimes internationaux contemporains, avec le public belge et les acteurs de la société civile concernés.

Le présent projet s’article autour de deux résultats et vise à :

- Sensibiliser les élèves du secondaire supérieur en Belgique et engager avec eux une réflexion critique sur les mécanismes de violence et de polarisation et la manière d’y résister ;
- Réunir les jeunes au sein des communes ainsi que les acteurs liés à la justice afin qu’ils prennent conscience des mécanismes de violence et de polarisation et s’engagent dans leur sphère d’influence.

Présentation de RCN Justice & Démocratie en Europe

RCN Justice & Démocratie (RCN J&D) est une organisation non-gouvernementale belge existant depuis 1994. Sa mission consiste à promouvoir et appuyer une justice de proximité et une justice transitionnelle, ainsi que des pratiques démocratiques dans des sociétés et des Etats en transition ou en développement.
Par ses programmes Europe, RCN J&D veut contribuer à la prévention de conflits et le maintient de l’Etat de Droit, non seulement dans les pays fragiles du Sud, mais aussi en Europe. Le choix d’intervenir en Belgique dans la prévention des conflits est justifié par l’interdépendance des crises : « la pauvreté et l’instabilité - dans les pays fragiles ou les zones post-conflit - ont notamment un impact sur les flux migratoires vers notre pays et sur la radicalisation de la population jeune ». Mais aussi par la monté des extrémismes et des mécanismes de polarisation et de discrimination en cours en Europe dans l’actualité.

Enjeux

Les violences et les guerres font partie des principales menaces au développement humain. Dans ce contexte, il semble essentiel pour RCN J&D d’éclairer les dynamiques des conflits et des crimes de masse et les mécanismes qui y mènent pour mieux comprendre leurs conséquences globales et s’impliquer au Nord comme au Sud pour un monde plus juste et en paix.
Par ce programme, RCN J&D veut donc contribuer à une meilleure compréhension des dynamiques globales des violences et in fine à leur prévention par la lutte contre la discrimination, l’exclusion la radicalisation et la polarisation.

Logique d’intervention du projet

Afin d’atteindre cet objectif, deux axes d’intervention ont été choisis :
- La promotion de la réflexion critique sur les mécanismes de violence et de polarisation et la manière d’y résister en milieu scolaire (Objectif Spécifique 1).
- La promotion de l’engagement citoyen et de la réflexion critique en milieu non scolaire (Objectif Spécifique 2).

Résultats attendus et principales activités

En conformité avec l’approche basée sur les droits, le programme interviendra en Belgique auprès des titulaires de droits et des détenteurs d’obligations. De manière complémentaire, le programme s’articule autour de trois catégories d’acteurs : (1) jeunes citoyens (élèves du secondaire supérieur et jeunes de 16-25 ans dans 8 communes de Bruxelles), (2) agents sociaux et éducatifs du monde scolaire et des communes, et (3) professionnels intervenants dans le secteur de la justice. Le programme entend initier et accompagner des changements de valeurs, d’attitudes et de comportements pour renforcer la capacité de ces acteurs à adopter un regard critique, prendre position et agir. Des synergies permettront de promouvoir une lecture systémique des enjeux, interdépendances et responsabilités individuelles et collectives.

A travers son OS1, RCN J&D entend sensibiliser les élèves du secondaire supérieur en Belgique et engager avec eux une réflexion critique sur les mécanismes de violence et de polarisation et la manière d’y résister. RCN J&D a élaboré pour ceci une mallette pédagogique « Si c’est là, c’est ici » contenant des témoignages radiophoniques de victimes de crimes de masses (série 1) mais aussi des personnes ayant perpétré ces crimes (série 2) dans différents pays (Cambodge, Bosnie, Rwanda, RC Congo, Burundi). L’équipe pédagogique de RCN J&D offre des animations en classe (aussi bien en Français qu’en Néerlandais) ainsi que la formation de professeurs.es, éducateurs.trices et animateurs.trices pour qu’il/elles puissent utiliser la mallette pédagogique comme outil autoportant.

La démarche éducative prévue dans ce cadre entend initier et accompagner des changements de valeurs, d’attitudes et de comportements auprès des élèves et des agents éducatifs pour analyser les dynamiques globales des conflits, les mécanismes qui y mènent et les attitudes alternatives pour y résister. Les leçons apprises de ces activités seront valorisées, partagées et enrichies via une participation active aux réseaux d’ECMS en Belgique et la réalisation de recherches communes.

L’OS2 vise quant à lui à réunir les jeunes au sein des communes ainsi que les acteurs liés à la justice afin qu’ils prennent conscience des mécanismes de violence et de polarisation et s’engagent dans leur sphère d’influence. Ce volet accompagnera plus spécifiquement 3 groupes d’acteurs qui par leur fonction ou leur lien avec la thématique ont le potentiel d’être des leviers de changement : (1) des jeunes (16-25 ans) mobilisés dans 8 communes de Bruxelles, (2) les autorités communales des 8 communes (services de la jeunesse et de la coopération au développement) et (3) des (futurs) professionnels intervenants dans le secteur de la justice (magistrats, services pénitentiaires, médiateurs pénaux, services sociaux aux justiciables et aux détenus, étudiants en droit/criminologie…).

L’atteinte de cet objectif se déclinera en un ensemble d’activités incluant l’accompagnement de groupes de jeunes dans des projets citoyens d’une année, en partenariat avec Echo Communication : temps collectifs d’échange et de réflexion, développement de projets citoyens (projets artistiques ou actions de solidarité liés aux enjeux de l’ECMS) et l’organisation d’événements publics pour mobiliser et faire connaître le projet. Le dispositif éducatif et les contributions des jeunes seront relayés par l’équipe du projet et les services communaux de la coopération au Sud. Le dispositif éducatif développé au Nord par RCN J&D sera adapté et mis en œuvre au Sud dans le cadre des programmes de RCN J&D au Burundi, en RDC et au Rwanda. Une plateforme digitale permettra le partage des processus menés avec les jeunes au Nord et au Sud.

Un deuxième volet d’activités doit quant à lui renforcer les acteurs de justice qui, dans leur travail, sont de plus en plus confrontés aux conséquences des dynamiques globales de conflit (terrorisme, migration, radicalisation, haine raciale, discrimination, tensions identitaires,…). Une offre de formation sera conçue en concertation avec la Kazerne Dossin et le Leuvens Instituut voor Criminologie à destination des magistrats et des étudiants en droit, et promue auprès d’autres institutions de formation. L’offre capitalisera sur l’expérience des différentes parties prenantes et veillera à partager les leçons apprises dans les réseaux existants au Nord comme au Sud.

Organisations impliquées dans l’action

- Commission Justice & Paix ;
- Coordination Nationale d’Action pour la Paix et la Démocratie (CNAPD) ;
- Le Monde selon les Femmes ;
- Echos Communication ;
- Cellule Démocratie ou Barbarie/Conseil de transmission de la mémoire ;
- Kazerne Dossin
- Leuvens Instituut voor criminologie ;
- Institut de Formation Judiciaire.

Contact : SANDOVAL Carla,
Responsable programmes Europe
carla.sandoval@rcn-ong.be
Tel. +32 (0)2 347 0270