Accueil > Programmes> République démocratique du Congo> Actualités > Juin 2010 De la formation permanente des greffiers et secrétaires du Parquet (...)

Juin 2010 De la formation permanente des greffiers et secrétaires du Parquet dans le Bas-Congo

Césaire Divioka, chargé de projet, Bas-Congo, RDC


C’est en 2000 que RCN Justice & Démocratie démarre ses activités en République démocratique du Congo. Le pays est alors morcelé, en proie à de nombreuses rébellions et la crise n’épargne pas le secteur judiciaire, dont le niveau de qualification du personnel ne cesse de baisser.

A l’époque, il subsiste deux facultés de droit, mais le nombre de magistrats en formation est très insuffisant pour couvrir les besoins immenses du pays. Tandis que quelques écoles privées, aux niveaux variables [1], se chargent de la formation des Officiers de police judiciaire (OPJ), il n’existe en revanche plus de structure pour la formation des greffiers et secrétaires de parquet. Bien que figurant formellement parmi les directions du Ministère de la justice, l’Ecole de formation et recyclage du personnel judiciaire (EFRPJ) ne fonctionne plus en pratique et sa dernière promotion d’étudiants formés remonte à 1986 [2].

Face à ces constats, RCN Justice & Démocratie va rapidement s’atteler au renforcement des capacités de ces acteurs judiciaires par l’organisation de formations, recyclages et séminaires ponctuels. Cependant, en dépit de l’impact visible de ces activités, RCN souhaite augmenter le nombre de bénéficiaires, généralement limité et développe un programme de formations permanentes, qui se déroulent depuis chaque semaine au sein de l’ensemble des juridictions et offices de la ville-province de Kinshasa.

Cette activité, démarrée en 2004, est très vite rendue obligatoire par arrêté du Ministre de la Justice, qui soutient activement le projet [3]. Son succès grandissant voit l’implication progressive d’autres partenaires clés, tel le Greffier en chef de la Cour Suprême de Justice et le premier secrétaire du Parquet Général de la République en 2010.

Au Bas-Congo, la formation permanente des greffiers et secrétaires de parquet a démarré en 2006 à Matadi, grâce à l’installation de la première antenne de RCN Justice & Démocratie et elle s’est poursuivie jusqu’en juin 2009.

Depuis la réouverture de l’antenne de RCN, cette fois-ci dans la ville de Mbanza Ngungu, une nouvelle formation de formateurs des greffiers et secrétaires de parquet a débuté en décembre 2009. Au total, 43 participants, venus de tout le Bas-Congo, ont bénéficié de cette activité et assurent désormais à leur tour la formation régulière de plus de 200 greffiers et secrétaires des parquets dans 21 juridictions et offices civils. Le calendrier et le contenu de la formation sont définis par chacun de ces organes.

Malgré l’appui matériel et financier mis en œuvre par RCN Justice & Démocratie, de nombreux obstacles et goulots d’étranglement empêchent un total succès de la formation permanente : le dysfonctionnement à Kinshasa de l’EFPRJ chargée en principe d’assurer le bon fonctionnement et le suivi régulier de cette activité est un premier handicap. De plus, le statut et le traitement du personnel judiciaire (greffiers et secrétaires des parquets) restent problématiques et impliquent le recours au personnel assumé, dépourvu de formation initiale, et sous-qualifié pour suivre les formations permanentes destinées en principe à la remise à niveau de vrais professionnels.

En définitive, la réussite et le succès des formations permanentes au Bas-Congo dépendent de leur pleine appropriation par les principaux intéressés (greffiers et secrétaires des parquets) et de l’implication des pouvoirs publics au niveau national. Sans cette conscientisation, les efforts de RCN pourraient rester vains.



Notes

[1RCN&JICA, Justice de proximité au Bas-Congo, 2009, P.65

[2Idem, P.57

[3Arrêté n° 001/CAB/MIN/J/2004 du 24 Août 2004.