Accueil > Programmes> Maroc> Actualités > Décembre 2017 – RCN Justice & Démocratie réunit les magistrats marocains et (...)

Décembre 2017 – RCN Justice & Démocratie réunit les magistrats marocains et belges dans la lutte contre les violences basées sur le genre


Le programme « Tamallouk » vise à contribuer au changement d’attitudes sociales et judiciaires face aux violences basées sur le genre (VBG) dans la Région de l’Oriental au Maroc. Dans ce cadre, RCN J&D en partenariat avec l’association Oujda Ain Ghazal et l’Institut de Formation Judiciaire belge et avec l’appui de la Belgique (DGD), a organisé une première visite d’échanges entre magistrats belges et marocains à Oujda au Maroc du 18 au 20 décembre 2017.

Dans le cadre de cette première visite d’échanges, quatre magistrats belges spécialisés en matière de violences intrafamiliales sont venus à Oujda pour échanger avec leurs homologues marocains. La visite s’est articulée autour de deux grands moments. Le premier grand temps d’échange a consisté en une visite au Palais de justice afin de faire connaissance avec le personnel et d’en comprendre son organisation. L’existence d’une cellule de prise en charge des femmes et enfants victimes de violence ainsi que la modernité du fonctionnement du Palais de Justice ont particulièrement retenu l’attention des magistrats belges. Le deuxième temps fort a permis de réunir pendant deux jours plus d’une quarantaine de professionnels comprenant les magistrats belges et marocains, mais également les autorités judiciaires, avocats, greffiers, médias et acteurs de la société civile afin d’échanger des bonnes pratiques sur le traitement judiciaire des violences basées sur le genre au Maroc et en Belgique. L’atelier s’est clôturé par la définition de points d’actions visant à approfondir certaines bonnes pratiques pour la suite des échanges. En effet, cette première visite fait partie d’une activité visant à favoriser le partage d’expériences entre magistrats belges et marocains en matière de VBG. A ce titre d’autres échanges sont prévus tant au Maroc qu’en Belgique tout au long du programme Tamallouk jusque fin 2021.