Accueil > Programmes> Rwanda> Actualités > Mars 2014, Lancement de la formation des 1124 comités de conciliateurs dans (...)

Mars 2014, Lancement de la formation des 1124 comités de conciliateurs dans 15 disctricts du Rwanda

"Les Abunzi ont un rôle clé dans la résolution durable des conflits et pour le maintien de la cohésion sociale"


Kigali, le 25 mars 2014 – RCN Justice & Démocratie a lancé dans le District de Gasabo, Ville de Kigali, le deuxième cycle de formations des comités de conciliateurs (ou Abunzi). Ces formations dureront jusqu’en février 2015. Au total, 934 comités de conciliateurs de cellule et 190 comités de secteurs seront formés dans 15 districts, soit près de la moitié des comités du Rwanda. D’une durée de quatre jours, ces formations ont pour objectif de renforcer les capacités des comités Abunzi sur leur mandat, compétences, leur fonctionnement, les techniques de conciliation et le recours à la loi dans la gestion des conflits fonciers.

« Les comités Abunzi constituent un mécanisme pré-judiciaire qui joue un rôle clé dans la résolution des conflits. Ils offrent à la population une justice accessible et gratuite pour résoudre, de manière durable, les conflits qui naissent dans les communautés », explique Benoit Joannette, Chef de mission de RCN Justice & Démocratie au Rwanda. « En conciliant des membres d’une famille ou des communautés en situation de conflit, ils contribuent activement au maintien de la cohésion sociale au niveau local », ajoute Joannette.

Ci-contre, Anastase Balinda, Coordonnateur national du Secrétariat chargé de la coordination des activités des comités de conciliateurs (à droite) et Benoit Joannette (au centre) remettent à une médiatrice son certificat de formation.

L’appui de RCN Justice & Démocratie aux comités Abunzi est en phase avec une claire volonté politique du Gouvernement du Rwanda. En septembre 2013, le Président de la République du Rwanda, Paul Kagame, avait affirmé l’importance du renforcement des capacités des comités Abunzi afin de contribuer à la diminution des arriérés judiciaires. En outre, le renforcement de l’accès universel à la justice est l’une des priorités définies par le Rwanda dans la Stratégie de développement économique et de réduction de la pauvreté 2013-2018 (EDPRS II).

Les formations organisées par RCN Justice & Démocratie portent une attention particulière à la transmission de connaissances sur les lois liées à la terre et à l’égalité des droits fonciers entre les hommes et les femmes. « Les Abunzi ne sont pas des juristes de formation. Or, les conflits qu’ils ont à régler requièrent une connaissance de base des lois. C’est notamment le cas pour les conflits fonciers liés à la succession, au partage d’ascendant et à l’administration de la terre, qui constituent d’ailleurs la majeure partie des conflits traités par les comités. », indique Benoit Joannette.

Depuis 2007, RCN Justice & Démocratie mène, conjointement aux activités de renforcement des capacités des comités Abunzi, des activités de suivi et d’observation de leur fonctionnement afin de dégager les défis majeurs qu’ils rencontrent dans leur pratique et de proposer des pistes de solutions pour l’amélioration de ce mécanisme local de résolution de conflits. (pour accéder à la dernière publication sur le fonctionnement des Abunzi)

« Parmi les principaux défis à relever concernant le travail de ces Comités, il est observé que les Abunzi sont trop souvent perçus par la population comme des juges, des inyangamugayo des tribunaux Gacaca, et non comme des conciliateurs » explique Benoit Joannette. « Les Abunzi eux-mêmes ont tendance à se comporter comme tel, en secondarisant leur mandat premier qui est de concilier, ce qui peut réduire les chances de réconciliation. Il est donc crucial de développer leur savoir-faire et leur savoir-être pour qu’ils puissent mener à bien leur mission, » conclut Benoit Joannette.

Le présent cycle de formations lancé par RCN Justice & Démocratie s’inscrit dans la continuité d’une première série, menée entre septembre et décembre 2013 en partenariat avec le Ministère de la Justice, auprès des mêmes comités et autorités locales. Celle-ci portait sur le fonctionnement, les procédures et l’utilisation des outils de travail et de gestion des comités Abunzi. En janvier 2014, RCN Justice & Démocratie a lancé la distribution de kits de matériel de base et de copies de ces outils de travail à plus de 1,100 comités pour accroitre le bon fonctionnement et le respect de cette institution.
Au Rwanda, il existe 416 comités de conciliateurs au niveau du secteur et 2,148 comités au niveau de la cellule.

Ce programme d’appui aux comités Abunzi est financé par l’Ambassade du Royaume de Suède au Rwanda. Il est mis en oeuvre dans 15 districts répartis dans tout le pays : Gasabo (Ville de Kigali), Bugesera, Gatsibo, Kirehe, Rwamagana (Province de l’Est), Nyaruguru, Nyamagabe, Muhanga,
Nyanza (Province du Sud), Gakenke, Musanze, Rulindo (Province du Nord) et Rubavu, Nyamasheke et Rusizi (Province de l’Ouest).

Les Abunzi reçoivent leur diplôme à l’occasion de la clôture de la semaine de formation.