Au Maroc, les droits des femmes et les principes d’égalité genre sont inscrits dans la Constitution et connus par la population. Cependant, les perceptions socioculturelles tendent plutôt vers les idées traditionnelles d’inégalité, qui se traduisent dans les violences basées sur le genre (VBG) et dans un taux très réduit de plaintes et de condamnations. RCN J&D et son partenaire souhaitent contribuer au changement des attitudes sociales et judicaires face aux VBG dans la Région de l’Orientale du Maroc, notamment en amenant la population à adopter une attitude de rejet des VBG et d’appui aux victimes à travers une série d’activités, mais aussi en travaillant avec les acteurs sociaux, judiciaires et médiatiques afin qu’ils apportent une réponse plus efficace aux victimes de VGB.

Plus d’informations

Documents joints